Repulp, le recyclage de déchets made in France

Repulp, le recyclage de déchets made in France

Rédigé le 10/03/2020
Le Citadingue


Nous l’évoquions en début de semaine passée au détour de notre rubrique « L’info du jour », le projet Repulp porte avec lui l’ambition d’un changement de nos modes de consommation et de production en proposant le recyclage d’un matériau 100% naturel. Exit plastiques, et autres matières polluantes et place maintenant aux épluchures d’agrume ! 

D’une tonne de déchets …

On vous le mentionnait dans notre dernière info du jour, Repulp c’est avant tout une idée.
L’idée de participer aux changements de nos modes de consommation. Une idée née des histoires combinées de Victoria, diplômée en design d’objet et attentive à la composition et à la création de celui-ci et Luc, diplômé d’école de commerce, passionné de voile qui constate la dégradation des fonds marins dû à la pollution. L’idée d’un projet émerge donc dans les têtes de chacun, et c’est un constat sur les épluchures d’agrumes lors d’un travail étudiant, qui dessine les contours du projet Repulp …

… À une création originale et éco-responsable

Troisième fruit le plus consommé par les Français, la culture des oranges atteint pas moins de 5 000 tonnes en France (6M de tonnes en Europe), et est responsable de 12 000 tonnes de déchets (3M en Europe). L’idée donc du projet Repulp, est d’utiliser ces épluchures afin de devenir une solution alternative au plastique (issu de la pétrochimie), au verre et autre céramique non recyclable en créant différents objets, dont le premier : la cup Repulp ! Une tasse éco-responsable, résistante aux chocs, donc durable et lavable en machine.

Soucieux de produire du made in France, les 2 entrepreneurs ont d’ores et déjà formé un partenariat avec le producteur de jus de fruits frais pressés ‘Kookabarra’ basé dans le Vaucluse pour récupérer les déchets issus de leur production et qui permet donc de fabriquer la matière première de Repulp ! Une façon de créer une économie circulaire, et de permettre au producteur de transformer ses déchets, et pour Repulp, de trouver ses épluchures.

Une campagne de crowdfunding pour soutenir le projet :

C’est donc un fabuleux projet, dont on peut féliciter l’innovation et l’origine locale, mais qui ne peut pas encore voir le jour. En effet, l’idée étant de commercialiser ces fameux objets, leur méthode de création actuelle n’est pas adaptée car beaucoup trop longue, l’idée est donc de s’équiper d’un moule à injection pour faciliter la production et permettre de commercialiser les produits. La récolte de fonds est encore ouverte et c’est l’occasion pour vous de participer à un projet qui porte avec lui l’espoir de nouveaux modes de production, et qui minimise l’impact sur la consommation de nos ressources, à une époque où l’on entend beaucoup trop souvent que nous les consommons trop vite.

Vous pouvez donc soutenir financièrement le projet au travers de la cagnotte mise en place: https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/repulpons-nos-dechets-avec-repulp/tabs/description?fbclid=IwAR2m7Gz_PomZ4CyGpj6_YvZ4FeJGyj96K9E9VaHjCsui75PH6szSgVI4z40